Immigrés de force

Les travailleurs indochinois de la seconde guerre mondiale

Montpellier 2015

Lundi 2 novembre 2015, une plaque a été dévoilée sur le Monument du souvenir indochinois, dans le cimetière Saint-Lazare de Montpellier.

Sur cette plaque sont gravés les noms des 19 travailleurs indochinois décédés à Montpellier entre 1941 et 1945.

Entre 1940 et 1945, des milliers de travailleurs indochinois furent internés en Languedoc Roussillon. 19 d'entre eux moururent, le plus souvent de maladie due à une extrême malnutrition. Les autorités de l'époque placèrent leurs dépouilles sous le Monument du souvenir indochinois construit en 1930 offrir une sépulture prestigieuse aux tirailleurs indochinois décédés lors de la Première Guerre mondiale. Puis on les oublia. Aujourd'hui, Montpellier leur rend un hommage officiel. Une plaque de marbre, sur laquelle est inscrite les 19 noms, apparait dorénavant sur le quatrième côté de l'obélisque du Monument du souvenir indochinois du cimetière Saint-Lazare, à Montpellier.

La cérémonie de dévoilement de la plaque fut présidée par Lorraine Acquier, conseillère municipale en charge des Anciens Combattants et de la Mémoire.